election présidentielle 2017

Election Présidentielle 2017 à Salies-du-Salat

Résultats, candidats, programmes, modalités de vote, ...
Vous trouverez ici toutes les informations à connaître sur cette élection


C'est le grand sujet de l'actualité du moment en France : l'élection présidentielle.

Cette élection, c'est un peu la reine des élections en France car elle conditionne pour beaucoup les orientations politiques qui seront prises pendant les 5 prochaines années, et qui impacteront directement votre vie quotidienne. Raison de plus pour ne pas vous tromper dans votre choix.
Vous trouverez sur cette page toutes les informations pour vous aider à faire le bon choix.



Les candidats, leurs affiches et leurs programmes

Vous trouverez la liste des 11 candidats qui se présentent à cette élection dans le tableau ci dessous

C'est donc l'une ou l'un d'entre eux qui sera le prochain ou la prochaine président(e) de la République française.
Nous vous donnons également un accès direct à leur programme pour que vous puissiez juger de leurs propositions et faire votre choix en toute connaissance de cause.


Nicolas DUPONT-AIGNAN

Photo de DUPONT-AIGNAN Nicolas

Le programme de Nicolas DUPONT-AIGNAN
Affiche Officielle de campage de Nicolas DUPONT-AIGNAN
Nicolas DUPONT-AIGNAN, ancien membre de la vieille droite classique (RPR, RPF et UMP) se revendique comme un gaulliste souverainiste.
Il est président de son parti Debout la France, maire de la ville de Yerres (Essonne) et Député.
Il défend les mêmes solutions pour la France que le Front National mais refuse de s'y allier, certainement par ambition personnelle.
Son parti trouve ses sources de financement par exemple dans des micros partis créés pour cela dans les départements d'outremer par le sénateur de Moselle Jean-Louis Masson, dans le but de récupérer quelques deniers publics... de vos impôts bien sûr ! (mais comme pour Monsieur Fillon qui rémunère grassement sa femme et ses enfants, cela n'est pas illégal)

Marine LE PEN

Photo de LE PEN Marine

Le programme de Marine LE PEN
Affiche Officielle de campage de Marine LE PEN
Personnage souvent décrié et pourtant mal connu, Marine Le Pen est une des seules qui défende l'indépendance de notre pays, alors que la plupart des autres candidats veulent continuer à soumettre la France aux eurocrates non élus de Bruxelles et à la finance mondialisée.
Souvent décriée et caricaturée par les tenants du système qui ont peur de perdre leurs privilèges, elle souhaite instaurer : la préférence nationale (basée sur la simple nationalité, sans distinction de race ou d'origine) et établir un protectionnisme intelligent pour protéger et redynamiser notre économie sans refermer la France sur elle même. En ce sens, son programme constitue une alternative plausible pour la France face à la mondialisation sauvage dont la plupart des autres candidats sont les défenseurs.
Une des mesures phares de son programme consiste à rendre la parole au peuple via des référendums d'initiative populaire pour redonner le pouvoir de décision au peuple. Et le peuple, c'est nous.

Emmanuel MACRON

Photo de MACRON Emmanuel

Le programme de Emmanuel MACRON
Affiche Officielle de campage de Emmanuel MACRON
C'est le candidat chouchou des médias, des banques et de la haute finance internationale, qui refuse la transparence sur ses très riches donateurs mais qui viendront à coup sûr le lui rappeler si par malheur il était élu.
Ce candidat n'a jamais été élu à aucune élection, seulement nommé dans les coulisses du pouvoir, mais il a inspiré la politique désastreuse du gouvernement Hollande des 5 dernières années.
D'ailleurs nombreux sont ceux à le baptiser "Clone de Hollande", "Hollande en plus jeune", ou plus simplement "l'Héritier".
Ce candidat a gagné en très peu de temps près de 3 millions d'euros en œuvrant à la banque Rotschild (tout en restant fonctionnaire), mais bizarrement n'était pas assujetti à l'ISF. Il a néanmoins été reconnu coupable de fraude par le fisc, mais les vieux médias à la solde du pouvoir ne vous en parleront pas. Pourtant il semble y avoir comme un goût de Cahuzac dans ces affaires.
Ce candidat renie la culture millénaire de la France et est prêt à brader notre pays à la technocratie européenne.
Enfin, ce candidat attire les vieux "ringlins" de la politique qui sentent le vent tourner et ont peur de perdre leurs postes aux prochaines élections. Ils se fient aux sondages très surestimés et draguent ce candidat qui les attire aussi sûrement que des mouches sur un pot de miel.
Sa principale qualité est d'être tellement flou dans ses propositions tout le monde peut s'y reconnaître, sans pour autant en retenir la moindre. Certainement son côté Hollande.

Benoît HAMON

Photo de HAMON Benoît

Le programme de Benoît HAMON
Affiche Officielle de campage de Benoît HAMON
Ce candidat "frondeur" du parti socialiste dont il est pourtant un véritable apparatchik, a été préféré à la primaire de la gauche à son rival et ancien premier ministre, Manuel Valls. Le même Valls qui a par ailleurs rompu ses engagements de soutien en refusant de le parrainer et préfère soutenir Emmanuel MACRON. Mauvais joueur Valls, mais est-ce une surprise ?
La proposition principale du candidat Hamon est le revenu universel. Bien que moquée par beaucoup, cette piste est néanmoins intéressante à explorer, surtout qu'elle existe déjà sous la forme du RSA et des autres aumônes que l'état distribue gracieusement aux "sans-dents" de notre pays avec des coûts de gestion astronomiques.
Rappelons que le nombre de "pauvres" a augmenté du fait de 5 années de pouvoir socialiste, dont Benoît Hamon a été l'un des acteurs avant d'en être le candidat.
Le RSA représente près de 80% du budget de certains départements, ainsi réduits à des coquilles vides parce que le parti dont M. Hamon est le représentant désigné veut la mort des départements et des communes auxquels les Français sont pourtant attachés (avec la complicité par ailleurs de la vieille droite classique).
En accord avec cette vieille droite, ils ont notamment voté la catastrophique loi Nôtre qui impose la marche forcée vers des intercommunalités et régions sans âme, déconnectées des citoyens, et qui se révèlent être des gouffres financiers.

Nathalie ARTHAUD

Photo de ARTHAUD Nathalie

Le programme de Nathalie ARTHAUD
Affiche Officielle de campage de Nathalie ARTHAUD
Cette candidate est la seule autre femme candidate à cette élection hormis Marine Le Pen. Elle a pris la succession d'Arlette Laguiller.
C'est la candidate officielle de Lutte Ouvrière, organisation anticapitaliste qui veut : "renverser le système" pour y mettre en place une société communiste, interdire les licenciements, augmenter les salaires et les pensions de retraite, et obliger les entreprises à une transparence totale.
Elle était déjà candidate à l'élection présidentielle de 2012 et avait alors obtenu 0,56% des voix.

Philippe POUTOU

Photo de POUTOU Philippe

Le programme de Philippe POUTOU
Affiche Officielle de campage de Philippe POUTOU
C'est le candidat officiel du NPA : le Nouveau Parti Anticapitaliste, qui prend la succession du facteur le plus connu de France : Olivier Besancenot.
Ce candidat est l'ouvrier de l'élection, car il a le mérite de mener campagne en parallèle de son travail à l'usine.
A son programme : suppression de la fonction présidentielle, interdiction des licenciements, désarmement des policiers et fin du nucléaire.
Il était déjà candidat à l'élection présidentielle de 2012 et avait alors obtenu 1,15% des voix.

Jacques CHEMINADE

Photo de CHEMINADE Jacques

Le programme de Jacques CHEMINADE
Affiche Officielle de campage de Jacques CHEMINADE
A 75 ans, c'est le doyen des candidats.
Diplômé d'HEC et de l'ENA tout comme Asselineau, il est à tord présenté comme complotiste et fantasque par les vieux médias car il dit se battre 'contre le sérail politique qui a pactisé avec l'empire de l'argent.'
Il veut sortir de l'Union Européenne, instaurer la loi bancaire que Hollande n'a jamais mise en place malgré ses promesses, développer l'économie maritime de la France et relancer un programme spatial ambitieux, non pour coloniser Mars comme ses détracteurs aiment à s'en moquer, mais pour dynamiser l'industrie.
Il était déjà candidat à l'élection présidentielle de 2012 et avait alors terminé dernier avec 0,25% des voix.

Jean LASSALLE

Photo de LASSALLE Jean

Le programme de Jean LASSALLE
Affiche Officielle de campage de Jean LASSALLE
Longtemps soutien de François Bayrou, ce béarnais au verbe fort et à l'accent prononcé a été maire à seulement 21 ans.
Il veut rétablir le service militaire et développer les énergies renouvelables.
Il dit aussi vouloir plus de pouvoirs pour les communes, mais dans le même temps il souhaite 'une europe plus forte'. 2 propositions difficiles à concilier lorsque l'on sait que cette même europe veut justement remplacer nos communes par des intercommunalités sans âme.

Jean-Luc MELENCHON

Photo de MELENCHON Jean-Luc

Le programme de Jean-Luc MELENCHON
Affiche Officielle de campage de Jean-Luc MELENCHON
Jean-Luc MELENCHON porte les idées souvent qualifiées d'extrême gauche mais qui sont en fait les idées de la vraie gauche depuis le renoncement du parti socialiste à défendre les classes populaires françaises.
Il veut instaurer une 6ème république, établir une planification écologique, abroger la loi El Khomri pourtant portée par celui qu'il a appelé à faire élire en 2012, et sortir des traités européens.
Il était déjà candidat à l'élection présidentielle de 2012 et avait alors terminé 4ème avec 11,1% des voix alors que les sondages lui accordaient 18% et le plaçaient en 3ème position. Comme quoi les sondages, ...

François ASSELINEAU

Photo de ASSELINEAU François

Le programme de François ASSELINEAU
Affiche Officielle de campage de François ASSELINEAU
Peu connu du grand public car boudé par les grands médias, François ASSELINEAU est un ancien haut fonctionnaire et fin connaisseur des rouages de l'administration.
Son parti, l'UPR, très actif sur les réseaux sociaux et internet veut principalement porter l'estocade contre l'union européenne dont il veut faire sortir la France.

François FILLON

Photo de FILLON François

Le programme de François FILLON
Affiche Officielle de campage de François FILLON
Pur produit de la vieille politique de droite qui a conduit le pays dans l'état où il se trouve, ce candidat se fait offrir des costumes pour plusieurs dizaines de milliers d'euros en liquide par de mystérieux amis. Qui peut imaginer qu'il n'y ait aucune contrepartie en retour ?
Ce candidat utilise l'argent de vos impôts pour salarier sa femme et ses enfants pour une somme avoisinant le million d'euros (pour des emplois à ce jour présumés fictifs).
Les lois actuelles lui permettent cela, et il n'est d'ailleurs pas le seul à en user parce que 20% de ses congénères parlementaires emploient aussi des membres de leur famille directe (sans compter leurs maîtresses) sur le compte de l'état. Mais l'état, c'est vous !
Le plus intriguant c'est que ces faits sont désormais connus de tous, mais que près de 18% des électeurs se déclarent encore capables de voter pour ce candidat, par simple réflexe. Comme le dit justement Bruno Gaccio : "ce type aurait pillé les troncs de Notre-Dame habillé en Belzébuth après avoir violé une vieille dame, ils iraient voter pour lui".


Dates et horaires de l'élection

A Salies-du-Salat, vous pourrez venir voter :

  • Pour le 1er Tour : le dimanche 23 avril 2017
  • Pour le 2ème Tour : le dimanche 7 mai 2017
Votre bureau de vote sera ouvert de 8H00 à 19H00
(En France, les bureaux de vote sont ouverts de 08H00 à 19H00 dans la plupart des communes, mais jusque 20H00 dans les moyennes et grandes villes).
Nous vous invitons néanmoins à contacter la mairie de Salies-du-Salat, pour avoir la confirmation de ces horaires.

Pour les précédentes élections, la plupart des bureaux fermaient à 18H00, mais ces horaires ont été changés par nos chers députés et sénateurs uniquement pour éviter que les médias étrangers ne puissent donner les premiers résultats avant les médias officiels français. Mesure idiote faite pour satisfaire au lobby des médias, mais aujourd'hui à l'heure d'internet il suffit d'aller sur les bons sites (comme celui sur lequel vous êtes) pour connaître les résultats en avant première.



Quelle pièce d'identité pouvez vous présenter pour voter ?

Pour participer à cette élection, vous devez vous présenter au bureau de vote indiqué sur votre carte électorale.
Dans les communes de moins de 1000 habitants, votre carte d'électeur seule suffit.
Attention, dans les communes de plus de 1000 habitants vous devez désormais obligatoirement présenter une pièce d'identité.
Les documents suivants sont admis pour prouver votre identité :


  • Carte nationale d'identité, Passeport, Permis de conduire.
  • Permis de chasser, Livret ou carnet de circulation, Carte du combattant.
  • Carte d'invalidité civile ou militaire, Récépissé valant justification de l'identité, Attestation de dépôt d'une demande de carte nationale d'identité ou de passeport délivrée depuis moins de 3 mois.


Abstention, vote blanc et vote nul : quelles différences ?


  • L’abstention consiste à ne pas participer à une élection.
    Les personnes qui ne vont pas voter le font quelquefois pour des raisons d'oubli, de vacances, loisirs ou maladie. Mais c'est aussi un choix politique actif qui consiste à montrer son désaccord.
  • Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat.
    Pour cette élection, c'est la quatrième fois en France depuis 1852 que les votes blancs seront comptabilisés à part, et ne seront plus ainsi assimilés à des votes nuls.
    Le premier comptage des votes blancs a été mis en place pour les élections européeenes de 2014.
    Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc.
    Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.
  • Le vote nul correspond à un bulletin déchiré ou annoté qui ne peut pas être pris en compte lors des opérations de dépouillement.
    Toute mention manuscrite ajoutée sur votre bulletin de vote l'annule automatiquement. Donc dès le moindre graffiti présent sur le bulletin, il est considéré comme nul.
  • Au final, voter blanc, nul ou s'abstenir, c'est la même chose : cela revient à laisser les autres choisir pour vous.



Comment voter par Procuration

Si vous ne pouvez pas venir voter, il n'est pas trop tard pour autoriser quelqu'un d'autre à voter pour vous.
Une procuration peut être établie jusqu'à la veille du scrutin.

  • C'est Gratuit.
  • La personne à qui vous déléguez votre droit de vote doit être inscrite dans la même commune que vous, et ne doit pas détenir plus d'une procuration.
  • Pour établir cette procuration, vous pouvez le faire soit au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d'instance de votre domicile ou de votre lieu de travail.
    Vous devez vous y présenter personnellement sauf en cas d'empêchement (pour état de santé par exemple). Vous pouvez alors demander qu'un personnel de police se déplace gracieusement à votre domicile.
  • Aucun justificatif ne vous sera demandé. Une simple déclaration suffit.
  • Il est possible de choisir le même représentant pour les deux tours de l'élection ou bien un représentant différent pour chaque tour.
  • Votre représentant ne reçoit aucun document. C'est à vous de l'avertir du droit que vous lui offrez.
    Le jour du scrutin, il doit se présenter muni de sa propre pièce d'identité, à votre bureau de vote, et votera en votre nom dans les mêmes conditions que les autres électeurs.
  • Vous pouvez résilier votre procuration à tout moment.


Vote par procuration élection présidentielle 2017
Comment voter par procuration ? Ministère de l'intérieur



Ce que personne ne vous dit sur les sondages

Le sujet est complexe et des livres entiers y ont été consacrés, mais voici les points importants à retenir :

  • Il est aisé de manipuler une partie de l'opinion en utilisant les résultats des sondages et les médias, par plusieurs mécanismes qui se nomment : "l'effet de mode" ou encore "le théorème de Thomas" : "Est possible ce que l'on croit possible".
    Même si seulement une petite partie des votants peut ainsi être amenée à changer son vote, ce sont ces votes qui peuvent faire basculer une élection.
  • BVA, CSA, TNS Sofres, Ipsos, Ifop et OpinionWay sont tous contrôlés par une petite oligarchie médiatique, politique et industrielle.
  • Les organismes de sondage sont des entreprises commerciales dont le but est de gagner de l'argent en répondant aux demandes de leurs clients.
    Ils font donc ce que leurs clients leur commandent et peuvent orienter les résultats de leurs enquêtes.
Dans le cadre de cette campagne, les sondages sont plus que jamais utilisés pour essayer de manipuler et orienter votre vote.
On veut ainsi vous faire croire que monsieur Macron sera forcément au second tour face à Marine Le Pen et que donc il sera le prochain président. Alors pourquoi aller voter si tout est joué d'avance ?

Ne vous laissez pas berner ! Au final c'est vous et vous seul qui allez décider de votre avenir par votre vote.
Votez en votre âme et conscience pour le ou la candidate que vous jugerez honnête, juste et apte à diriger le destin de la France pour les 5 prochaines années.

Et Dieu sait que notre belle France, celle que nous ont légué nos aïeux par leur sueur et en versant quelques fois leur sang, a besoin d'une vraie vision pour ne pas sombrer sous le diktat des "banksters" et de quelques technocrates non élus de l'europe de Bruxelles, comme la Grèce hier, le Portugal, l'Espagne et l'Italie demain.
Nous n'avons pas de consignes de vote à vous donner, mais notre devoir consiste à vous donner toutes les informations (notamment pour chacun des candidats sur cette page, et que nous complétons régulièrement) pour que vous puissiez faire le meilleur choix pour la France, votre avenir et celui de vos enfants.



Le saviez vous ?

  • Cette année, il y a 11 candidats. En 2012, ils étaient 10, mais en 2002 il étaient 16 (nombre record de candidatures).
  • En Outre-mer, le vote se déroulera le samedi 22 avril en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre et Miquelon et en Polynésie française. Pour la Réunion, Mayotte et la Nouvelle-Calédonie, il se déroulera comme en métropole.
  • En théorie, aucun résultat partiel ou définitif, sauf concernant l'abstention, ne peut être communiqué avant la fermeture du dernier bureau de vote, à 20 heures. Cette interdiction est sanctionnée d'une amende de 75.000 euros. En théorie seulement, car il est très facile de trouver les premiers résultats sur internet avant 20H00.
  • Cérémonial : lorsque vous votez, vous devez obligatoirement : prendre une enveloppe et au moins 2 bulletins de vote (pour préserver la confidentialité du choix), puis passer par l'isoloir avant de vous présenter devant l'urne et y déposer votre précieux choix.
    Vous êtes le seul à avoir le droit de toucher l'enveloppe (électorale bien sûr, car d'autres types d'enveloppes circulent ailleurs, mais celles ci ce sont d'autres qui les touchent.)
    Vous signez ensuite la liste d'émargement. En cas de refus, la personne chargée des émargements le fera à votre place.
  • Le bureau de vote est une sorte de club privé : ce n'est pas un endroit ouvert à tous.
    Les seules personnes qui peuvent y pénétrer sont les membres et électeurs du bureau, les délégués et les personnes chargées du contrôle des opérations de vote.
  • Toute discussion ou délibération d'électeurs à l'intérieur du bureau de vote est normalement interdite. Le président du bureau de vote peut faire expulser un électeur qui troublerait ou ralentirait les opérations.
  • Vous ne pouvez pas rentrer dans le bureau de vote avec une arme.
    Espérons que cette consigne soit bien respectée dans ces temps troublés, car ce scrutin présidentiel se déroulera sous l'état d'urgence. En effet, plus de 50 000 policiers, gendarmes et même militaires seront mobilisés pour assurer votre sécurité.
  • Le nombre de bureaux de vote ouverts est de 66546, et 45,67 millions d'électeurs sont appelés aux urnes.



Les citations du jour


  • "La droite a gagné les élections. La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ?" - Coluche
  • "On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." - Clémenceau
  • "Election : opération par laquelle des citoyens libres se choisissent des maîtres." - Elizabeth Hardwick





Si vous pensez que ces informations peuvent intéresser un de vos voisins, amis ou membre de votre famille, envoyez lui un lien vers cette page en cliquant -> ICI


Si vous utilisez Twitter, Aidez nous à faire connaître cette page à vos followers ->







Cliquez ici pour revenir à la page principale de Salies-du-Salat